top of page
  • bleudiois

Les étapes de la distillation de la lavande

Un savoir-faire ancestral


La distillation de la lavande est un processus ancestral qui remonte à plusieurs siècles. Au cœur de la Drôme, l'Association Bleudiois perpétue cette tradition en produisant de l'huile essentielle de lavande bio de grande qualité. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les différentes étapes de la distillation de la lavande, un savoir-faire précieux transmis de génération en génération.

  • La récolte de la lavande

La première étape de la distillation de la lavande est la récolte des fleurs. Cette étape cruciale détermine en grande partie la qualité de l'huile essentielle obtenue. La récolte de la lavande a lieu entre juin et août, en fonction de l'espèce de lavande et des conditions climatiques. Les fleurs sont récoltées en début de matinée, lorsque leur teneur en huile essentielle est la plus élevée.

  • Le séchage des fleurs

Après la récolte, les fleurs de lavande sont disposées à plat pour sécher pendant quelques jours. Cette étape permet d'éliminer l'excès d'humidité et de concentrer les principes actifs contenus dans les fleurs. Le séchage doit être réalisé dans un endroit bien ventilé, à l'abri de la lumière directe du soleil et des intempéries.

  • La préparation de la lavande pour la distillation

Une fois les fleurs de lavande séchées, elles sont placées dans des sacs ou des paniers pour être transportées jusqu'à la distillerie. Il est important de veiller à ne pas trop tasser les fleurs, car cela pourrait nuire à la qualité de l'huile essentielle obtenue.

  • La distillation à la vapeur d'eau

L'étape clé de la production d'huile essentielle de lavande est la distillation à la vapeur d'eau. Les fleurs de lavande sont placées dans une cuve en inox, appelée alambic, dans laquelle de la vapeur d'eau est injectée sous pression. La vapeur d'eau traverse les fleurs de lavande et entraîne avec elle les molécules aromatiques, qui sont ensuite condensées en passant dans un serpentin refroidi.

  • La séparation de l'huile essentielle et de l'hydrolat

Au cours de la distillation, la vapeur d'eau chargée en molécules aromatiques se condense en un liquide, qui se sépare en deux phases : l'huile essentielle, qui est insoluble dans l'eau, et l'hydrolat, également appelé eau florale, qui est une solution aqueuse contenant une faible concentration d'huile essentielle. Les deux phases sont recueillies dans un récipient appelé essencier, où l'huile essentielle, plus légère que l'eau, surnage et peut être récupérée.

  • Le contrôle de la qualité de l'huile essentielle

Une fois l'huile essentielle de lavande récupérée, elle est soumise à des contrôles de qualité rigoureux pour vérifier sa composition chimique, son odeur et ses propriétés thérapeutiques. Des analyses chromatographiques et des tests olfactifs sont réalisés pour s'assurer que l'huile essentielle respecte les normes de qualité et les exigences des clients.

  • Le conditionnement et le stockage de l'huile essentielle

Après validation de sa qualité, l'huile essentielle de lavande est conditionnée dans des flacons en verre ambré, qui protègent le produit de la lumière et garantissent une conservation optimale. Les flacons sont étiquetés avec toutes les informations nécessaires, telles que le nom de l'espèce de lavande, la date de distillation et le numéro de lot. L'huile essentielle est ensuite stockée dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière, en attendant d'être expédiée aux clients.

  • L'utilisation de l'hydrolat de lavande

L'hydrolat de lavande, qui est obtenu en même temps que l'huile essentielle lors de la distillation, est également un produit précieux aux nombreuses applications. Il peut être utilisé comme lotion tonique pour le visage, brumisateur d'ambiance, ou encore comme ingrédient dans la fabrication de cosmétiques et de produits d'entretien ménager écologiques. L'hydrolat de lavande est généralement conditionné dans des flacons en plastique ou en verre et stocké dans les mêmes conditions que l'huile essentielle.

  • La valorisation des résidus de distillation

Après la distillation de la lavande, il reste des résidus solides, constitués principalement de la partie végétale des fleurs. Ces résidus peuvent être valorisés de différentes manières, par exemple comme paillage pour les plantations, compost pour l'amendement des sols, ou encore comme combustible pour le chauffage. Ainsi, l'ensemble de la plante est utilisé, minimisant les déchets et l'impact environnemental de la production d'huile essentielle de lavande.

  • La transmission du savoir-faire

La distillation de la lavande est un art qui se transmet de génération en génération. Les distillateurs de l'Association Bleudiois ont à cœur de préserver ce savoir-faire ancestral et de le partager avec les générations futures. Des formations et des ateliers sont régulièrement organisés pour initier les amateurs et les professionnels aux techniques de la distillation et à la production d'huile essentielle de lavande de qualité. En conclusion, la distillation de la lavande est un processus complexe et passionnant, qui allie tradition et innovation. L'Association Bleudiois est fière de perpétuer ce savoir-faire ancestral et de proposer des produits de grande qualité, issus d'une agriculture biologique et respectueuse de l'environnement. En choisissant l'huile essentielle de lavande de l'Association Bleudiois, vous soutenez une filière locale et durable, et vous offrez à votre corps et à votre esprit les bienfaits d'un trésor naturel aux multiples vertus.

  • Le rôle de la recherche et de l'innovation

La distillation de la lavande, bien qu'ancrée dans la tradition, n'en demeure pas moins un domaine en constante évolution. L'Association Bleudiois collabore étroitement avec des chercheurs et des experts pour améliorer constamment les techniques de production et garantir la qualité de ses huiles essentielles. Les innovations concernent notamment la maîtrise des paramètres de distillation, l'optimisation des rendements et l'utilisation de matériaux plus performants pour les alambics.

  • La promotion du patrimoine culturel et touristique

La distillation de la lavande constitue un patrimoine culturel et touristique majeur pour la Drôme et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'Association Bleudiois participe activement à la promotion de ce patrimoine en organisant des visites guidées de sa distillerie et en participant à des événements locaux et régionaux, tels que les fêtes de la lavande et les marchés artisanaux. Ces actions permettent de sensibiliser le public à la richesse de cette tradition et de valoriser le travail des producteurs et des distillateurs de lavande.



595 vues0 commentaire

Comments


bottom of page